Tendinites, douleurs musculaires, lombalgies, la liste des maladies professionnelles est longue comme une ligne de production… et les enjeux de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) au sein de l’entreprise sont nombreux.






En 2019, les arrêts de travail représentaient plus de 11 millions de journées de travail perdues(1) pour les seuls TMS. En 2019, on déplore 50 392 TMS reconnus comme maladies professionnelles(2), 1,6 millions déclarés et 655 715 accidents de travail !






Ces TMS ont des répercussions sur la vie des salariés souffrants qui risquent une rupture professionnelle, sur l’entreprise qui voit le travail d’équipe se désorganiser, entraînant des coûts directs et indirects importants(3) et sur l’Assurance Maladie estimant à 21 512 € le coût moyen d’un TMS.