La crise sanitaire mondiale que l’on vit actuellement démontre à quel point l’industrie pharmaceutique tient un rôle stratégique dans nos sociétés. Pour faire face aux demandes croissantes et aux délais très courts, l’industrie pharmaceutique doit produire plus vite tout en répondant aux exigences inhérentes aux médicaments et vaccins, que sont les normes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité. En France, le choix de la robotisation est désormais nécessaire pour maintenir une industrie compétitive, souveraine et de confiance.

Une déshumanisation de certains process est utile pour rendre l’industrie pharmaceutique plus proche des personnes et donner confiance.

Une collaboration humains/robots se révèle indispensable pour établir la confiance des patients à l’égard de cette industrie. Pour améliorer la cadence de production tout en maintenant la fiabilité des contrôles de qualité, la robotisation n’est plus un choix. Cette industrie qui doit produire en masse médicaments et vaccins d’une fiabilité absolue ne peut être compétitive qu’avec l’utilisation des cobots. En effet, quand la production augmente, le risque d’erreur aussi, mais les robots sont programmés et ne peuvent pas faire défaut. En revanche, l’erreur humaine peut s’immiscer dans les rouages et ralentir les process. Production, stockage, conditionnement, emballage ou traitement des livraisons, les cobots sont pensés pour être intégrés à tous les niveaux d’exécution.

La performance se met au service des humains.

Les robots collaboratifs sont flexibles et autonomes. Leur champ d’action est vaste car ils sont programmables et peuvent s’adapter à toutes les étapes de la production et de la logistique. Ils sont conçus pour exécuter des mouvements de haute précision pour une haute efficacité comme le Pick & Place, le moulage, le contrôle qualité. Munis de capteurs, de caméras et de logiciels, ils s’adaptent totalement à leur environnement et peuvent travailler en toute sécurité à proximité des personnes.

Les cobots dans l’industrie pharmaceutique offrent de nombreux avantages. Outre celui de limiter les risques de contamination, ils permettent d’accomplir des tâches répétitives et chronophages, et ainsi de libérer une partie du personnel pour des tâches plus valorisantes. Le déploiement de la cobotique permet d’effectuer des tâches plus rapidement, et donc d’augmenter la production en maintenant la sécurité et la qualité.

L’industrie pharmaceutique évolue selon deux enjeux essentiels : rester compétitif face à la concurrence et répondre aux attentes des patients en termes de sécurité, de fiabilité et de traçabilité. Le développement systématique des robots haute technologie permettra d’ajuster la production à la demande, même en cas d’urgence, tout en respectant les normes sanitaires exigées. De plus, déléguer aux robots les tâches répétitives et à risques permet aux humains d’investir d’autres fonctions plus valorisantes, ce qui engendre une meilleure efficience de la fabrication.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*