Un défi, une nécessité, une révolution ? Intégrer les robots collaboratifs dans une chaîne de production est tout cela à la fois. Et les attentes sont multiples : augmenter la productivité, réduire les risques d’accident du travail, améliorer la qualité du produit fini, etc.

Les bénéfices d’un système automatisé ne sont possibles que grâce à une collaboration réussie entre l’humain et le robot.

Quelles sont les étapes pour instaurer sereinement une collaboration entre les robots et les humains et répondre aux enjeux de l’entreprise ? Suivez le guide.

La cobotique s’adapte à toutes les structures qui veulent apporter un nouvel élan à leur production et améliorer la qualité de vie au travail.

Pour combiner bien-être des salariés et performance de l’entreprise, BIBUS France propose un large panel de solutions. Chaque entreprise, quelle que soit sa structure, doit faire face aux aléas techniques et humains qui ont un impact sur les équipes et ralentissent la chaîne de production. Les entreprises peuvent donc dès-à-présent intégrer des robots collaboratifs pour plusieurs raisons :

→ Diminuer les TMS (troubles musculosquelettiques)

Les cobots polyvalents, flexibles et adaptables sont programmés pour effectuer des mouvements répétitifs ou à risque, porter de lourdes charges ou encore manipuler des produits dangereux.

→ Augmenter la productivité

La cadence d’un robot collaboratif est plus rapide parce qu’il est programmé. Il répète continuellement sans erreur les mêmes gestes, ainsi la chaîne de production n’est pas impactée par des ralentissements. De plus, il peut être intégré à toutes les étapes de la fabrication.

→ Améliorer la qualité des produits finis grâce au mouvement précis des robots

Les cobots, certains articulés sur plusieurs axes, sont programmés pour répéter indéfiniment des mouvements d’une extrême précision en conservant le même niveau de qualité. Cette spécificité permet également d’améliorer l’image de marque de l’entreprise et sa compétitivité.

→ Revaloriser le travail humain

Les tâches chronophages et répétitives sont assurées par les cobots, ce qui mécaniquement libère les opérateurs pour d’autres activités plus valorisantes et réorganise le travail.

Le déploiement de la robotique et son impact sur la production sont réfléchis selon les problématiques propres à la structure, mais aussi selon les enjeux et les aléas des productions françaises et étrangères. C’est pourquoi, il est nécessaire d’être accompagné d’ingénieurs qui ont toutes les compétences pour choisir les meilleurs équipements.

L’expertise BIBUS France, la garantie de développer la solution adaptée à tous les besoins

Le projet de robotisation se déroule en quatre étapes :

→ La préparation

Les experts évaluent, analysent la chaîne de production, définissent les besoins et choisissent avec les responsables les actions à robotiser. Leur expertise détermine les changements de processus de fabrication, l’analyse des risques et le coût financier.

→ La conception

Les programmations sont conçues en partenariat avec le responsable et les équipes techniques dont le travail sera directement impacté par l’intégration de l’automatisation. Lors de cette phase, les experts analysent les risques et l’environnement dans lequel le cobot est destiné à évoluer. Cette étape permet aussi de se projeter en visualisant la transformation des tâches manuelles en tâches robotisées et de finaliser la conception.

→ L’intégration

Les prototypes conçus et assemblés sont testés avant la livraison. Puis ils sont programmés et installés sur leur ligne de production. Enfin, les opérateurs sont formés à la programmation des robots collaboratifs ce qui leur permettra de configurer eux-mêmes les machines selon les besoins.

→ La mise en œuvre

Cette dernière étape valide l’ensemble du projet et évalue la conformité des tâches et des produits finis. On mesure l’efficacité des actions robotisées en y apportant des améliorations si besoin.
Cette phase représente aussi le début de la collaboration entre les personnels et le cobot. Ingénieurs, agents de maîtrise, techniciens et opérateurs deviennent les acteurs essentiels de la bonne réalisation des tâches robotisées.

La robotisation apparaît donc comme l’opportunité de relever des défis, celui de se maintenir dans la course à la compétitivité et celui de mettre l’humain et la valeur de son travail au cœur d’une industrie. Le déploiement de la robotisation ne remplace pas l’homme, mais il met l’humain au cœur de l’entreprise.
Le savoir-faire et l’expertise de Bibus France sont au service de toutes les entreprises qui souhaitent intégrer ce combo gagnant. La diversité de ses solutions lui donne la capacité de mener à bien des projets de différentes envergures des TPE aux grands groupes.