Améliorer sa productivité et sa compétitivité grâce à l'automatisation est le souhait de tout entrepreneur de PME et d'ETI. Quand ce souhait devient projet se pose alors la question du financement de l'acquisition de cette nouvelle technologie. Pour réussir cette transformation, l'entreprise se constitue généralement un fonds d'investissement de différentes sources.





BIBUS France vous livre un petit guide des accompagnements et des différents financements de projets d'innovation accessibles aujourd'hui.






En France, et dans plusieurs pays industrialisés, il est de plus en plus difficile de trouver des soudeurs qualifiés. Pour cause, les soudeurs actuels vieillissent et la discipline n'attire plus autant les nouvelles générations.





Face à ce constat, BIBUS France s'est rapproché de la société hollandaise AWL qui a développé en partenariat avec OMRON une cellule de soudure collaborative dédiée au PME-ETI : Qube.






  • Tâches répétées avec positionnement et compensation imprécis
  • Qualité de production incohérente
  • Coûts d'exploitation et de maintenance élevés
  • Besoin d'aide pour identifier des formes d'objets, décoder des codes-barres...




Si vous êtes concerné par l'une de ces problématiques, la vision en robotique est certainement une solution adaptée à votre entreprise.





En effet, les tâches compliquées et fastidieuses peuvent devenir simples et organisées grâce à la capacité de détection, de reconnaissance et de classification du robot collaboratif.






Un robot collaboratif impacte positivement le travail des techniciens, leur environnement et la productivité. C’est pourquoi une entreprise qui choisit de robotiser les actions effectuées par les opérateurs choisit de repousser ses limites en se lançant de nouveaux défis.

Grâce à leur champ d'application, leur grande flexibilité et leur accessibilité, les cobots sont devenus des outils de performance incontournables, à la portée de tous les secteurs industriels et de toutes les structures.
Les cobots trouvent leur place là où les gestes répétitifs sur les chaînes de production peuvent être automatisés.
ETI, TPE, PME, il ne vous reste qu’à choisir celui qui vous convient : découvrez les multiples applications d’un robot collaboratif !






La crise sanitaire a exacerbé certaines faiblesses de l'industrie française comme le vieillissement de ses outils de production ou sa capacité de réaction. C'est pourquoi des personnalités politiques, économiques et industrielles se sont concertées pour tirer les enseignements de cette crise.





Ainsi le Plan de Relance a été élaboré pour redresser l'économie française et l'industrie, en tant que pilier de la croissance. Le Plan France Relance débloque un budget de 25 milliards d'euros pour bâtir l'industrie du futur autour de quatre axes : décarboner, (re)localiser, moderniser et innover. Pour cette reconquête, les industriels sont incités à se doter d'un atout indispensable : la robotique collaborative conçue pour répondre aux ambitions nationales : l'augmentation de la productivité et la montée en gamme de produits à plus forte valeur ajoutée. Mais est-elle prête à relever le défi ?






Optimiser efficacement sa production par l'automatisation et la robotique collaborative est une préoccupation constante des industriels. 
C'est pourquoi BIBUS France organise le 2 Juillet 2021 un webinar dédié aux avantages de la vision industrielle intégrée à la robotique collaborative






Une entreprise performante est une entreprise générant des profits durablement. C’est aussi une entreprise innovante et réactive capable de répondre aux enjeux humains, économiques et environnementaux de demain.
Pour y répondre, la cobotique se place comme un levier d’innovation et de performance productive.
L’Etat a d’ailleurs dédié en octobre 2020 une enveloppe de 175 millions d’euros pour inciter les PME et les ETI à moderniser leurs processus et rester compétitives à l'international.
Comment la cobotique améliore les performances et quelles perspectives ouvre-t-elle aux entreprises ?






La pandémie a durement éprouvé les industries françaises et européennes. Une situation sanitaire et économique incertaine qui les a forcées à prendre conscience de leurs vulnérabilités. Le besoin de construire l’industrie de demain s’accélère et la cobotique aux nombreux atouts trouvera sa place dans ce futur, d’abord pour empêcher la propagation du virus sur les chaînes de production et ensuite pour engager les industries dans un monde après-Covid-19.