L'automatisation n'est pas une nouveauté dans le monde industriel ; ce qui est nouveau c'est la rapidité avec laquelle la nouvelle génération de robots est capable d'intégrer les apprentissages et la diversité des applications. Le monde sensoriel qu'on pensait n'être exclusif qu'à l'humain ne l'est plus. L'accomplissement de tâches complexes et l'interaction avec le monde physique démontrent que les robots collaboratifs sont capables des deux ! En devenant une composante de l'écosystème d'une entreprise, la robotique industrielle fait évoluer le rapport entre l'humain et son travail.





Quelles opportunités offrent la robotique industrielle et quelles craintes suscite-t-elle ?






Conçus pour effectuer des tâches aussi variées que celles réalisées par les mains d’un opérateur, les préhenseurs en robotique collaborative permettent d’automatiser la manipulation de pièces délicates comme des charges lourdes.
Leur déploiement rapide et leurs nombreuses applications collaboratives permettent d’améliorer la productivité et réduire la pénibilité des opérateurs quel que soit le domaine industriel.





Découvrons les applications possibles et les avantages de l’intégration de ces outils.






La palettisation est un processus logistique qui consiste à regrouper des marchandises conditionnées sur des palettes afin de les stocker et de faciliter leur transport. Sans cette manutention, la gestion des stocks serait approximative, les biens emballés seraient livrés endommagés à leurs destinataires dans des délais incertains ou resteraient même dans les entrepôts !






Les TMS (troubles musculo-squelettiques) entraînent de lourdes dépenses pour les entreprises et l’Assurance Maladie. Des programmes de prévention sont instaurés systématiquement dans les entreprises des secteurs à risques comme la logistique et les transports, le BTP ou l’agroalimentaire.
En plus des coûts directs et indirects que doivent payer les entreprises, les TMS génèrent également une dégradation du climat social. En effet, lorsque l’absentéisme perturbe les chaînes de production, les équipes sont contraintes de s’adapter pour maintenir la productivité. En exécutant les gestes routiniers et délétères pour la santé des salariés, la robotique collaborative joue un rôle majeur dans la gestion de l’absentéisme.





Les cobots peuvent-ils éviter la surcharge de travail des équipes sollicitées ?






Tendinites, douleurs musculaires, lombalgies, la liste des maladies professionnelles est longue comme une ligne de production… et les enjeux de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) au sein de l’entreprise sont nombreux.






En 2019, les arrêts de travail représentaient plus de 11 millions de journées de travail perdues(1) pour les seuls TMS. En 2019, on déplore 50 392 TMS reconnus comme maladies professionnelles(2), 1,6 millions déclarés et 655 715 accidents de travail !






Ces TMS ont des répercussions sur la vie des salariés souffrants qui risquent une rupture professionnelle, sur l’entreprise qui voit le travail d’équipe se désorganiser, entraînant des coûts directs et indirects importants(3) et sur l’Assurance Maladie estimant à 21 512 € le coût moyen d’un TMS.






Améliorer sa productivité et sa compétitivité grâce à l'automatisation est le souhait de tout entrepreneur de PME et d'ETI. Quand ce souhait devient projet se pose alors la question du financement de l'acquisition de cette nouvelle technologie. Pour réussir cette transformation, l'entreprise se constitue généralement un fonds d'investissement de différentes sources.





BIBUS France vous livre un petit guide des accompagnements et des différents financements de projets d'innovation accessibles aujourd'hui.






En France, et dans plusieurs pays industrialisés, il est de plus en plus difficile de trouver des soudeurs qualifiés. Pour cause, les soudeurs actuels vieillissent et la discipline n'attire plus autant les nouvelles générations.





Face à ce constat, BIBUS France s'est rapproché de la société hollandaise AWL qui a développé en partenariat avec OMRON une cellule de soudure collaborative dédiée au PME-ETI : Qube.






  • Tâches répétées avec positionnement et compensation imprécis
  • Qualité de production incohérente
  • Coûts d'exploitation et de maintenance élevés
  • Besoin d'aide pour identifier des formes d'objets, décoder des codes-barres...




Si vous êtes concerné par l'une de ces problématiques, la vision en robotique est certainement une solution adaptée à votre entreprise.





En effet, les tâches compliquées et fastidieuses peuvent devenir simples et organisées grâce à la capacité de détection, de reconnaissance et de classification du robot collaboratif.